Bonjour à vous qui me lisez!

Aujourd'hui je vais vous parler de ma grossesse et de ma Choupette.

11988563_10206127325676751_6836590244426643600_n

( Photo de nous deux cet été)

C'est un sujet très compliqué, surtout pour une enfant de 22 mois

A partir du 5 ème mois, mon ventre étant bien rond et quelques contractions... Nous avons du commencer à discuter avec Choupette de ce qui se passait pour Maman. On lui a pris des livres expliquant qu'elle attendait un petit frère, lui montrait les photos de Moi, enceinte d'elle.

Au début, intéressée puis après quelques semaines, refus total d'en parler. Ne voulant pas la brusquer, nous nous arrêtons là. 

Ayant Une maman qui a des contractions chaque jour et qui ne peut plus bouger, jouer avec elle. Choupette associe deux mots " Maman Bobo"

Comment lui ré-expliquer que non, maman n'a pas bobo mais qu'il y'a juste un bébé actif dans le ventre?

Nous essayons une autre méthode en jouant avec une poupée qu'elle appela vite "Bébé". Choupette avait bien compris que maman attendait un bébé mais tant qu'il n'était pas là à quoi bon d'en parler. 

Pendant ma préparation à la naissance, la sage femme nous propose une visite de la maternité avec Choupette. Nous étions ravis! Une belle découverte pour Choupette et un stress de moins pour nous. 

Et bien cette visite a eu lieu hier soir.

L'effet n'a pas donné ce qu'on voulait. 

Se promener dans les couloirs, voir des tableaux d'animaux... Amusait Choupette. 

Mais une rencontre avec un vrai Bébé de 3 jours a été perturbant pour elle.

Tout d'abord, intriguée et intéressée puis très inquiète... Elle a voulu nos bras, ne voulait plus regarder ce Bébé tout mignon, ne parlait plus.... Et ensuite, Choupette nous a fait une crise de colère et nous a boudé toute la soirée. Même pas un bisou pour le coucher.

Dois-je m'inquieter? Même si je sais que c'est un mauvais moment à passer et quand elle verra tout le temps son petit frère , ça ira... Je n'ai pas dormi de la nuit (et Elle non plus d'ailleurs!)

 

Doit-on continuer à ignorer cette petite vie qui arrive dans quelques semaines ou doit-on continuer à en parler pour qu'elle s'habitue (tout en subissant ses crises) ?

Avez vous déjà connu cette situation avec vos enfants?